68ème session de la Commission de la Condition de la Femme, à New York

Le Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille Dr COULIBALY Mariam MAIGA a rencontré le mercredi 13 mars 2024 la délégation du Mali ainsi que des représentants de la société civile, venus dans le cadre de la 68ème session de la Commission de la Condition de la Femme, à New York. Lors de cette réunion, l’Ambassadeur permanent du Mali auprès des Nations unies, Issa Konfourou, a ouvert les discussions en saluant la forte présence de la communauté malienne et des représentants de la société civile à cette rencontre mondiale.
Mme la Ministre a souligné l’importance de cette rencontre pour échanger avec la société civile malienne et celle résidant à New York, afin de coordonner les activités prévues lors de cette 68ème session et de discuter des préoccupations communes concernant l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres. Elle a également salué l’engagement de la société civile dans l’appui aux actions du gouvernement pour le développement durable et la cause des femmes. Selon Mme la Ministre, la collaboration entre le gouvernement et la société civile est essentielle pour atteindre l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, comme en témoignent les débats en cours lors de cette 68ème session.
Mme la Ministre s’est également réjouie de l’implication des organisations de la société civile tant au niveau national qu’international, et a rappelé la mise en place en décembre dernier d’un cadre d’échange entre ces organisations et le ministère de la Femme. Ce cadre a pour objectif de favoriser un espace d’échange pour mobiliser l’ensemble des acteurs en faveur de l’autonomisation des femmes, du bien-être familial et de l’épanouissement de l’enfant.
Les représentantes des organisations de la société civile ont salué la rigueur de Mme la Ministre et ont exprimé l’espoir que les femmes de la diaspora puissent bénéficier des projets mis en place afin de se sentir soutenues lors de leur retour au pays. Elles ont également souligné l’importance de ces rencontres pour les femmes afin de se ressourcer et de renforcer leur engagement en faveur de leurs causes.
Aïssata Ibrahima Maïga, chargée de communication à l’ambassade du Mali à New York, a qualifié cette réunion d’étape historique, étant la première depuis 2019 où une Ministre rencontre directement la société civile, lors des CSW
.
Quand à la présidente du Faode-Mali Espoir, Ina Mariam koita a salué le caractère pacifique et courtois de Mme la Ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de famille.
Au cours de la cette rencontre, Mme la ministre a reçue autres mentions particulières par la représentante de la Primature, kama Sakiliba, et bien d’autres.
Mme la Ministre a encouragé la société civile à rendre compte de ses actions tous les trois mois et à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement afin de mieux répondre aux besoins des femmes. Elle a également invité les participants à la cérémonie de rupture du jeûne du Ramadan qu’elle organise ce vendredi à l’ambassade du Mali, en présence de ses compatriotes.
Cette rencontre souligne l’importance du dialogue et de la collaboration entre les autorités et la société civile pour promouvoir l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes, tant au niveau national qu’international. Mme la Ministre a remercié les participants pour leur présence et leur engagement en faveur de ces causes essentielles pour le Mali.
CCOM/MPFEF

About the Author :

Leave a Comment

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH