Dialogue inter-maliens pour la Paix et la Réconciliation nationale

Le Président de la Transition, dans son adresse à la Nation le 31 décembre 2023, a décidé dans l’optique d’une dynamique d’appropriation nationale de la gestion de la crise, de la tenue d’un Dialogue inter-maliens pour la Paix et la Réconciliation nationale avec pour objectif général, de contribuer à la restauration de la paix, de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale. C’est dans ce cadre que le Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr COULIBALY Mariam MAIGA, a présidé, le vendredi 19 avril 2024 à la Direction générale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la cérémonie d’ouverture de l’atelier sur le Dialogue Inter-maliens pour la Paix et la Réconciliation nationale au niveau universitaire.
Cet atelier qui durera trois (Bamako et Ségou) sera un cadre pour les universitaires et chercheurs d’explorer des voies vers la paix et la réconciliation au Mali, de trouver des solutions aux défis les plus complexes par la réflexion critique et l’échange d’idées éclairées.
Selon le Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr COULIBALY Mariam MAIGA, le dialogue inter-malien est la voie par excellence pour atteindre cet objectif. Il représente une plateforme où toutes les voix peuvent être entendues, où toutes les perspectives peuvent être prises en compte, et où toutes les aspirations peuvent être conciliées. C’est un processus inclusif, où chaque Malien et Malienne, quelle que soit son origine, sa religion ou son affiliation politique, a sa place et son rôle à jouer. Dans cette optique, expliquera-t-elle, le rôle des universitaires est primordial car ils sont les gardiens du savoir, les penseurs visionnaires qui peuvent éclairer notre chemin vers un avenir meilleur.
Elle leur a rappelé qu’en tant qu’universitaires, ils ont un rôle essentiel à jouer dans ce processus. « Votre expertise, vos recherches et vos analyses peuvent éclairer les décideurs et les acteurs sur les meilleures pratiques pour promouvoir la paix, la justice et la réconciliation » a-t-elle conclu. Elle a enfin
le Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr COULIBALY Mariam MAIGA a enfin invité les universitaires à s’investir davantage afin que les propositions qui sortiront de cet atelier puissent contribuer à surmonter les divisions et les obstacles qui entravent notre chemin vers la paix et la réconciliation.
CCOM/MPFEF

About the Author :

Leave a Comment

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH