Celebration de la Journée de l’Enfant africain en mémoire aux enfants victimes à Soweto en Afrique du Sud, le 16 juin 1976,

A l’instar des autres pays africains, le Mali a célébré, ce jeudi 20 juin 2024, la Journée de l’Enfant africain en mémoire aux enfants victimes à Soweto en Afrique du Sud, le 16 juin 1976, pour avoir réclamé le droit d’avoir une vie meilleure. Tenu à la cité des enfants, l’évènement était présidé par le secrétaire général du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mandiou SANGHO, en compagnie de Pierre NGOM, Représentant résidant de l’UNICEF au Mali et de plusieurs personnalités. Pour commémorer l’édition de 2024, le thème choisi par l’Union Africaine est « L’éducation pour tous les enfants en Afrique : l’heure est venue ». En lien avec ce thème régional, le Mali a choisi comme thème national « La réalisation des droits de l’enfant : Quelles perspectives pour l’éducation des enfants en situation de rue ? ».

La Journée de l’Enfant africain est un évènement annuel. Tenue le 16 juin de chaque année, elle vise donc à commémorer ces enfants et les actions courageuses qu’ils ont menées pour défendre leurs droits. Elle célèbre aussi les enfants d’Afrique et appelle à une introspection sérieuse et à un engagement pour relever les nombreux défis auxquels les enfants du continent sont confrontés. C’est dire que la Journée de l’Enfant Africain est un moment opportun pour faire le point sur les progrès accomplis et réfléchir aux défis qui entravent la réalisation essentielle des droits de l’enfant en Afrique. La commémoration de cette journée offre également l’occasion pour les gouvernements africains, les Agences des Nations Unies, les Organisations internationales et nationales, les organisations de la société civile, les associations et Organisations d’enfants et de jeunes, les collectivités, le secteur privé et toutes les autres parties prenantes, de renouveler leurs engagements en faveur de la protection et de l’assistance aux enfants, en organisant des activités et des programmes spécifiques pour prévenir, protéger et aider les enfants en leur offrant un environnement propice à leur épanouissement.
Le Secrétaire général du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mandiou SANGHO a expliqué que le gouvernement du Mali reste toujours engagé pour assurer une meilleure protection des droits de tous les enfants et permettre à chaque fille et garçon de jouir pleinement ses droits. Il a également salué tous les partenaires qui œuvrent pour la promotion et la protection des droits des enfants. Le secrétaire général du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mandiou SANGHO a saisi l’occasion pour adresser ses salutations au Président de la transition et aux membres du Gouvernement pour leur dévouement pour la sécurisation et l’éducation des enfants mais aussi pour tous les efforts humanitaires et de développement consentis au profit des enfants et des familles vulnérables au Mali.
CCOM/MPFEF

About the Author :

Leave a Comment

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH